Île Nepawa

(Clerval)

55b0c6b0-7ddb-11e9-9f79-0e7266730414.jpg
25.fev.2021.jpg

Les affiches

No.1.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg

Carte de L'Isle

Carte1.png

Informations générales

Population: 365 (2011) avec Clerval

Les Népawasiens / Népawasiennes

Paroisse: Ste-Madeleine

Toponyme: Nepawa

La signification de cette expression d’origine amérindienne demeure encore aujourd’hui controversée.

Certains pensent que le mot veut dire (Ou l’on campe en passant), signification plausible compte tenu de la position de l’île sur la route de la fourrure.

D’autres croient plus simplement que le terme signifie (Grande île).

Selon les Algonquins, disent Cibanago Minitig ou (l’île située en dessous).

On retrouve aussi : Qui ressemble à un ours

Chemin de l'isle (secteur Ste-Hélène-de-Mancebourg)

No.1.16.juillet.2020.jpg
No.3.16.juillet.2020.jpg
No.5.16.juillet.2020.jpg
No.6.16.juillet.2020.jpg
No.8.16.juillet.2020.jpg

Sur l'isle (secteur Clerval)

151304126_1109522639488484_6549947744137

(Juillet 2020)

202300904_493640961937581_66218141659436

Les cabanes à pêche au repos tout l'été...

201963635_3013002115598630_5203254446282

Armoiries (Clerval)

Armoirie.png

Église

eglise1946.jpg

Cimetière

(1946)

Vue générale

Petit chemin pour se rendre au cimetière. Le chemin d'accès est situé juste à côté de la Salle Communautaire.

5.jpg

(Juin 2021)

No.3.16.juillet.2020.jpg
3.jpg

(Juin 2021)

No.7.16.juillet.2020.jpg
No.1.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg

(Juin 2020)

6.jpg

(Juin 2021)

1.jpg

(Juin 2021)

Croix, pierres, stèles particulières

No.4.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

2.jpg

(Juin 2021)

4.jpg

(Juin 2020)

(Juin 2021)

Croix de chemin

Cette croix est situé de l'autre côté du pont couvert.

No.1.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Centre communautaire

Le cimetière est situé en arrière du Centre Communautaire

Centre.communautaire.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

201459059_4274445502673212_3493118016940

(Juin 2021)

Prêtres du village

1945-1949: Rosaire Leblanc, desservant

1948-1951 : Roméo Plourde, desservant

1951-1961 :  Desserte de Mancebourg

1961       :  Charles Beaudoin, desservant

1961-1966:  Antoine Beaucage, desservant (nomination le 14 mars 1961)

1966-1976: Edgar Rivard, desservant (nomination le 14 juin 1966)

1976-1977: François Massé, vicaire-économe (nomination le 1 juillet 1976)

1977-1983: Marc-Aurèle Guillemette, vicaire-économe (nomination le 1 juillet 1977)

1983-1989: Luc Labbé, curé (nomination le 30 août 1983)

1989-1994: Jacques Harvey, i.v. dei, curé (nomination le 28 juin 1989)

1994-1995: Mario Laroche, i.v. dei, curé (nomination le 30 juin 1994)

Maires du village

2001 - 2009: Claude Lamoureux

2009 - 2013: Jeannine Provost

2013 - 2021: Suzanne Théberge

Infirmières de Colonie

1943: Garde Gilberte Jérôme

Histoire du village

Le premier habitant était originaire de La Russie

M. Steve Wolnuck, venu afin de pratiquer le métier de pêcheur, est arrivé au Canada au cours des années 1915-1920. Il travailla pour la Compagnie Abitibi Power and Paper comme garçon d’écurie pendant 23 ans pour ensuite pratiquer le métier de pêcheur.

 

Particularité de l’île

L’île Népawa est entourée d’eau, elle jouit d’un microclimat. Une période sans gel de 117 jours comparativement à La Sarre qui est de 65 jours sans gel.

 

Au tout début, avant même l’arrivée des colonisateurs, 3 hommes pratiquaient la pêche commerciale près de l’île Népawa. Ils se servaient de filet pour capturer le poisson. Ils expédiaient leurs poissons à Toronto et New York.

1927

Le territoire de l’île Nepawa est annexé à la municipalité de Clerval

1933

Deux immigrants d’origine russe arrivent sur l’île vers 1933

1936 - 1943

Il y avait 2 moyens de transports pour voyager de l’île Nepawa vers Ste-Hélène-de-Mancebourg. Le chaland mobile et le Pointeur du gouvernement.

Le pointeur mesurait 30 pieds de longueur par 6 pieds de largeur et pouvait transporter jusqu’à 50 personnes.

1936

Le plan Vautrin instauré par le gouvernement a permis à un groupe de colons d’arriver à Dupuy en train puis se rendit à la plage Petitclerc de Clerval pour ensuite se rendre à l’île Népawa.

Les colons bénéficiaient d’un montant de 1 000.00$ pour s’installer à l’île Népawa.

1939

Premier téléphone à batterie chez Napoléon Giguère et Léon Bélanger

1941

Un groupe de familles s’instale à l’île Nepawa, en provenance des îles de la Madeleine, dans le cadre du mouvement de la colonisation.

Les premières familles Népawasiennes, originaires des îles de la Madeleine, s’y installent dans les années 40, entre autre pour son microclimat propice à une agriculture riche et abondante.

Les insulaires des Îles, n’arrivaient plus à exporter les produits de la pêche, ce qui diminua les ressources et la famine s’installait.

Le rendement des terres étant diminué et la disparition du poisson sont en sorte les causes de cette migration.

De plus, de grands vent balayent le sable et causaient de grandes pertes à la culture.

Au départ, les Madelinot voulaient s’installer en Gaspésie, mais des terres au bord de mer n’étaient pas disponibles.

L’île Nepawa est la seule île habitée et la plus grande île de tout le lac Abitibi.

L’île mesure 8 km de long.

 

  1. En  septembre 1941, ce son 14 familles (104 personnes) des Iles de la Madeleine qui se sont vus offrir, par le Ministère de la Colonisation, d’être expatriés sur cette Île qu’on leur avait dit prometteuse qui se trouvait sur le Lac Abitibi, près de La Sarre : L’Île Nepawa.

  2. Il fallut 3 jours pour se rendre à La Sarre soit le 9 septembre. En bateaux jusqu’en Nouvelle-Écosse et en train jusqu’à La Sarre. La distance entre La Sarre et l’île a été franchie par autobus et ensuite par chaland.

  3. Quelle surprise et déception de ne trouver aucune demeure pour s’y installer comme on leur avait promis, juste du bois debout.

 

Les amérindiens qui habitaient autour du lac Abitibi se nommaient Abbitibbiens ou Attigamèques et appartenaient à la grande famille Algonquine.  Les amérindiens ont aidé les nouveaux arrivants en leur offrant poissons, viandes.

 

La région jouit d’un microclimat et elle bénéficie d’une période sans gel de 117 jours en moyenne, comparativement à La Sarre avec 65 jours.

1942

En août 1942, 13 autres familles des îles-de-la-Madeleine (103 personnes) arrivent en Abitibi.  7 familles s’installent à Roquemaure et 6 à l’île.

Déception de ne voir aucune maison sur leur lot déjà désigné par le gouvernement. Ces 6 familles ont dû s’installer dans des tentes de prospection qu’elles ont dû elles-mêmes monté.

 

Pêcheurs de leur métier, leur vie à l’île Nepawa prenait une orientation nouvelle. Dorénavant, c’est la terre et non la mer qui leur apporterait leur source de subsistance. Plusieurs n’ont pu s’adapter à ce nouveau genre de vie et s’en retournèrent vivre aux Îles-de-la-Madeleine.

Les habitants de l’île étaient une grande famille car tous étaient parents sauf quelques exceptions. Les madelinots formaient la plus grande famille colonisatrice en terre Abitibienne.

L’Abitibi-Témiscamingue, la soupape de secours du Québec

(Guillaume Beaulieu, Des madelinots à l’île Nepawa, 2011. No.7)

1943

Immunisation des enfants contre la typhoïde, la diphtérie et la petite vérole par l'unité sanitaire ambulante, la Garde Gilbert Jérôme et le Dr Tréflé Ouellet à l'île Nepawa.

1943.garde.jerome.jpg

En 1943, M. Steve Wolnuck, sa femme ainsi que son beau-père, M. Pet Platenot, déménagent sur le lot 3 de l’île Népawa. Ils construisirent une maison (fish house) et une glacière. M. Platenot est décédé en construisant la glacière. M. Steve wolnuck, après 30 ans d’exploitation, décida d’arrêter la pêche commerciale en 1963 et a vendu tout son actif à M. Jean-Guy Ledoux.

1943 - 1946

De 1943 à 1946, il y eut le chaland fixe qui reliait l’île Nepawa à la terre ferme. C’est grâce à des câbles d’acier fixés à des poulies qui retenaient et faisaient avancer le chaland.

1945

En novembre, fondation de la paroisse Ste-Madeleine de l’île Nepawa non officialisé.

Ste-Madeleine en mémoire des îles de la Madeleine.

1946

Le Pont de L'Isle (1)

Construction : 1946

Longueur : 172 pieds

Cours d’eau : Lac Abitibi

Statut : En service

Localisation : Chemin de l’île Nepawa

Type de ferme :Town élaboré

 

Construit en août 1946 par une vingtaine d’ouvriers de l’île. (Décembre à Avril).

Coût : 20 000.00$

En 1997, coût de 220 000.00$ pour ajouter des poutres en acier.

Le seul pont couvert qui relie une île à la terre ferme au Québec.

Le pont est localisé dans un secteur à fort potentiel archéologique, des artéfacts y ont été trouvés à proximité.

construction.pont.de.lisle.jpg

(Construction du pont)

pont1946.jpg
1.jpg
2.jpg

(Anciennes photos)

No.1.16.juillet.2020.jpg
No.3.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg
No.4.16.juillet.2020.jpg
No.5.16.juillet.2020.jpg
No.8.16.juillet.2020.jpg
No.11.16.juillet.2020.jpg
No.12.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Église

Été 1946, fin construction de l’église (salle-chapelle-presbytère) et vendu puis détruit en 1968. L’église portait le nom de Ste-Madeleine en l’honneur des colonisateurs qui provenaient en grande majorité des îles de la Madeleine. L’Église mesurait 40 X 85 pieds, a été construite grâce au ministère de la Colonisation et la coopération des habitants de l’île.

1947

On comptait 31 familles (196 âmes) catholiques et 1 non catholique.

Culture maraichère

On y cultivait du mais, concombres, patates, choux, tomates, fèves, carottes, tabac et fraises en abondance.

Ils pouvaient ramasser jusqu’à 1 000 paniers de concombres.

 

Départ du curé résident car l’île n’avait pas 60 familles.

mm.lapierre.et.benoit.1947.jpg

(Famille Lapierre)

puit.1947.jpg

(Eau du puits)

1951

Arrivée de 3 immigrants de la France .

1952

Début des pommiers sur l’île.

Arrivé des Liesieki, d’origine polonaise à l’île

1954

On compte 33 familles (174 âmes dont 146 catholiques et 28 non catholique).

Arrivé d’un autre immigrant de la France.

1956

Arrivée de l'électricité à l'Ile Nepawa

1960

C’est l’exode rurale des années 60-70 :

  • Faible revenu provenant de la terre

  • L’accessibilité aux emplois diversifiés qu’offre l’extérieur

  • Le goût de se rapprocher de la ville

  • Le vieillissement de la population

  • Les divertissements pour les parents qu’offre la ville.

1962

Le pont couvert est repeint au coût de 1 100.00$

Vers 1970

M. Pierre Drapeau avait trouvé un pommier que M. Thomas Belley avait planté en 1952 sur l’île. Son verger comptait en 2006 10 variétés de pommes.

1977

M. Roger Pellerin, artiste de l’île réalisa 4 peintures sur t-shirts.

1981

Cessation de la pêche commerciale car le gouvernement impose des quotas.

1994

Curieusement, la fabrique  na été officialisée que le 15 juin 1994 pour être ensuite dissoute le 16 juin 1994 pour des raisons administratives et pastorales et ainsi être annexée au territoire de Ste-Hélène de Mancebourg.

1995

Début des téléphones à ligne unique.

Avant cette date, le service téléphonique mis à la disposition des habitants était un service de téléphone à lignes multiples, ce qui signifie que plusieurs maisons étaient connectées à la même ligne téléphonique et que, selon la sonnerie qui retentissait, les gens savaient que l’appel était pour eux.

M. Roger Pellerin a réalisé un signet pour une collection qui fut distribué dans toutes les bibliothèques régionales. Le signet Prendre le temps.

145343991_224184612683340_17652283541861

1996

Il reste 26 familles dont 17 sur l’île même pour un total de 78 âmes.

 

50e anniversaire de la paroisse

50e.1996.jpg

2016

Parution du livre Des Îles de la Madeleine à l'île Nepawa

Nepawa_C1.jpg

Photos 

Arrivée.des.colons.jpg
abbatis.jpg
maison.albert.et.hypolite.poirier.jpg
maison.albert.poirier.jpg

Maison abandonnée

No.1.16.juillet.2021.jpg

(Juillet 2020)

Belles résidences

Sur la route menant à l'île, secteur Ste-Hélène-de-Mancebourg.

No.1.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Attraits Touristiques

Pont de l'Ile Nepawa

Le seul pont couvert au Québec reliant la terre ferme à une île.

No.10.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Lac Abitibi

No.1.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg
No.3.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Petite plage de l'île

No.4.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg
No.3.16.juillet.2020.jpg
No.1.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Le Verger de l'Île

Ce verger de l’Abitibi cumulant 40 ans de recherche et de greffe vous propose des visites éducatives qui vous feront découvrir les saveurs des fruits cultivés naturellement sur une île au décor enchanteur. Goûtez aux confitures de framboise, compotes de pommes, prunes, raisins et boissons alcoolisées.

No.1.16.juillet.2020.jpg
No.2.16.juillet.2020.jpg

(Juillet 2020)

Le Phare

Cette réalisation de l'artiste Jacques Baril , est situé a proximité de la Salle Communautaire.

Un monument historique en hommage à ceux qui ont fait le voyage des Iles de la Madeleine à l'Ile Nepawa en 1941 et 1942.

199848559_924667464758583_43295358702802
201277743_1405089679868669_8781836095679
201045772_939822793527891_50493865117725
201217626_325486455625447_45143602245983
201103653_871609970094797_40238139561678

Intérieur du phare

201437298_956229298495405_24318547119372
201754238_196316415606755_70706714005804

(Juin 2021)

Fin